L'histoire de l'Institut

L'INSTITUT DES BENEDICTINES DE L'ADORATION PERPETUELLE a été fondé en France au XVIIème siècle à l'intérieur de la Famille monastique de Saint-Benoît, comme une branche contemplative, cloîtrée, de caractère expiatoire.

\

Mère Mectilde du Saint-Sacrement


LA FONDATRICE, Mère Mectilde du Saint-Sacrement (Catherine de Bar), la prieure d'un monastère bénédictin en Lorraine - un haut personnage du renouveau religieux en France au XVIIème siècle - se sentit transie par les offenses à l'égard du Très Saint Sacrement ; elle se sentit appelée par Dieu de manière urgente à fonder un monastère de moniales consacrées plus particulièrement à l'adoration et à l'expiation. Cette inspiration correspondait avec le désir de la reine Anne d'Autriche, qui aida Mère Mectilde à fonder en 1653 à Paris un petit monastère de Bénédictines, consacré à l'adoration perpétuelle du Très Saint Sacrement. Ce fut le premier monastère de l'Institut.

L'adoration solennelle du Très Saint Sacrement et l'amende honorable dite par la reine Anne d'Autriche
le 12 mars 1654

EN POLOGNE LE PREMIER MONASTERE des Bénédictines du Très Saint Sacrement a été fondé à Varsovie en 1688, par suite d'un voeu de la reine Marie-Casimire en action de grâces pour la victoire du roi Jean III Sobieski, remportée sur les Turcs à la bataille de Vienne en 1683. Le monastère de Varsovie est l'un des dix fondés du vivant de la Mere Mechthilde, qui envoya pour cette cause les moniales de France. Le monastère de Varsovie, le foyer le plus ancien en Pologne de l'adoration perpétuelle, remplit sa mission dans l'Eglise et dans la Patrie depuis plus de 300 ans. Il l'interrompit pendant son histoire juste une fois, pour un bref moment, quand pendant l'Insurrection de Varsovie, en 1944, l'église et le monastère furent completement rasés, ensevelissant sous ses ruines 35 moniales et un grand nombre des habitants du quartier historique de Varsovie. Le deuxième monastère polonais fut celui de Lwów, fondé en 1715 ; en 1946, il a été transféré en Silésie ; il se situe actuellement à Wroclaw. Le troisième, fondé en 1959, se trouve à Siedlce.